Retrouver son chemin lorsque l'on est perdu en randonnée pédestre

Nous nous sommes tous un jour égarés lors d'une randonnée pédestre que ce soit en forêt, en montagne ou en plaine... Un manque d'attention en discutant avec un compagnon de marche ou en regardant un paysage et nous pouvons dévier de notre itinéraire. Voici quelques suggestions et conseils pour éviter de se perdre et retrouver son chemin.

 Avant d'essayer de retrouver son chemin, essayons de ne pas le perdre...

 Etre attentif à son environnement et anticiper pour ne pas se perdre

  • En randonnée, il faut être tout le temps attentif à son environnement. Un poteau de randonnée, une vieille bâtisse écroulée, un mur en pierre, une borie, etc... sont autant de points de repères qui pourront servir pour retrouver son chemin si vous vous égarez. Il est important que tous ces points de repères soient particuliers avec, si possible, un signe distinctif pour mieux les mémoriser. 
  • Chaque randonnée doit se préparer à l'avance. La description du circuit doit être lue entièrement avant de partir. Cela permet de voir s'il y a des avertissements à certains endroits (chemins cachés, sentiers peu visibles, etc...).
  • Ne pas essayer de raccourcir ou de rallonger le circuit que vous avez décidé de suivre.
  • Rester toujours sur un sentier ou un chemin. Il est déconseillé de s'aventurer à travers bois, car si vous vous blessez, il sera difficile de pouvoir vous retrouver.
  • Partir le plus tôt possible. Si vous vous égarez, cela donne la possibilité d'avoir plus de temps en journée pour retrouver son chemin plutôt que la nuit.
  • Toujours prévenir quelqu'un de l'endroit où se trouve votre randonnée.
  • Ne pas paniquer et garder son sang-froid.
  • Avoir son téléphone chargé au maximum.
  • Télécharger une application GPS et savoir l'utiliser avant d'être sur le terrain.

Comment retrouver son chemin...

Une fois perdu, soyez encore plus attentif à tous les détails de votre environnement. Ils pourront être utiles si vous recherchez votre chemin et éviter ainsi le fameux "on est pas déjà passés par là ?".

Voici quelques méthodes pour essayer de retrouver son chemin.

  • Dans tous les cas, si vous êtes un groupe, restez toujours ensembles.
  • Se poser la question : suis-je vraiment perdu ? En effet, cela arrive parfois d'avoir la sensation que nous aurions dû arriver à un croisement alors que nous ne l'avons pas encore atteint. Si vous n'avez pas rencontré de véritables contre-indications sur le terrain, il se peut que vous ne soyez pas arrivé à votre prochaine étape. A contrario, si vous rencontrez des croisements ou des points de repères qui ne sont pas indiqués sur le descriptif, il y a de fortes chances que vous soyez égaré.
  • Faire demi-tour. La majorité du temps, cela suffit pour retrouver son chemin. Revenez en arrière jusqu'à un point confirmé par la description. Analysez pourquoi vous avez pris une mauvaise direction et reprenez le bon itinéraire à partir du point confirmé sur le descriptif.
    Si vous suivez les descriptifs de Terra Rando il y a très peu de chance que vous ne puissiez pas retrouver votre chemin en faisant demi-tour, car des points de repères précis sont indiqués fréquemment tout au long de la description.

Malgré le demi-tour, je n'arrive toujours pas à me retrouver.

  • Vous pouvez demander votre chemin à d'autres personnes (mais vous pouvez ne pas en rencontrer). Par expérience, vous aurez plus de chance de croiser d'autres randonneurs près des poteaux de randonnées (croisement).
  • Trouver une route peut être intéressant par rapport aux indications qu'elle peut vous apporter (bornes, panneaux, maisons, etc...), à condition d'avoir une carte du secteur...

Avoir une carte (version papier), oui mais… il faut savoir l'utiliser, la comprendre et se situer dessus pour s'orienter. Si vous ne savez pas le faire, la technologie peut vous venir en aide avec le GPS. Les indications suivantes vous seront utiles si vous randonnez avec un descriptif papier. En effet si vous randonnez déjà à l'aide d'un GPS vous ne devriez pas vous perdre, à moins qu'il ne tombe en panne...
Suivre un descriptif, une carte ou un GPS est une question de préférence personnelle, mais disposer des 3 peut être utile au cas où.

  • Le minimum requis est d'avoir un téléphone mobile équipée d'une puce GPS avec une connexion internet et d'avoir téléchargé le fichier GPS (gpx) avant la randonnée. Voir l'article concernant le GPS et le téléphone mobile.
  • Le principe est simple, il vous suffit de télécharger une application GPS sur votre téléphone et l'itinéraire GPS (gpx) de la randonnée. L'application indiquera votre position sur une carte en version numérique et vous montrera la trace de la randonnée (l'itinéraire à suivre) que vous n'auriez pas dû quitter. Vous n'aurez plus qu'à suivre les chemins indiqués par la carte pour retrouver la trace GPS de la randonnée.
  • Que se passe-t-il si vous n'avez pas de réseau internet et que vous n'avez pas de carte hors connexion ? Vous vous retrouverez devant un point sur un fond blanc et la trace de l'itinéraire sans aucune autre indication. A ce moment là, il faut essayer de rejoindre la trace sans l'aide du fond de carte. Pour cela vous avez une flèche avec votre point de localisation qui indique la direction. Il est impératif d'essayer de rejoindre le tracé par des chemins ou des sentiers et non pas par l'itinéraire le plus court (à travers bois par exemple). Le GPS ne tient pas compte du terrain et peut vous emmener directement sur un ravin ou dans une impasse.

D'autres possibilités existent pour retrouver son chemin, mais elles sont plus techniques et nécessitent une véritable expérience de l'orientation en plein air. N'hésitez pas à contacter des professionnels de la randonnée qui pourront certainement vous apporter leurs expériences au cours d'une randonnée en leur compagnie (stage d'orientation...). Il est toujours bon d'apprendre l'essentiel et ne pas compter uniquement sur la technologie qui peut avoir ses limites (casse, bug, etc...).

Une astuce supplémentaire, prenez un sifflet avec vous et gardez le toujours sur vous. Il n'est pas lourd à transporter et il peut être utile dans bien des situations de secours. Par exemple, si vous êtes perdu au fond des bois et que l'on vous cherche vous pourrez vous faire entendre de très loin avec peu de souffle. Il peut aussi servir par exemple, si vous vous retrouvez par hasard au milieu d'une partie de chasse à indiquer votre présence.

Bonnes randonnées et découvertes avec Terra Rando.

Les infos et les chroniques de Terra Rando

Nous nous sommes tous un jour égarés lors d'une randonnée pédestre que ce soit en forêt, en montagne ou en plaine... Un manque d'attention en discutant avec un compagnon de marche ou en regardant un paysage et nous pouvons dévier de notre itinéraire. Voici quelques suggestions et conseils pour éviter de se perdre et retrouver son chemin.

L'été est une saison très chaude dans le Vaucluse. De ce fait, la randonnée doit se pratiquer avec prudence et vigilance durant cette période. Voici quelques conseils pour profiter d'un bel été à randonner.

Vous ne souhaitez pas randonner tout seul ou vous aimez partager votre passion avec d'autres randonneurs.
Voici une liste non exhaustive des clubs de randonnée du Vaucluse.

Une randonnée a été aménagée à la forêt des cèdres de Bonnieux pour les personnes en situation de handicap. Un parcours de 1500 mètres est proposé avec un dénivelé de 10 mètres sur un sentier d'1,20 mètres de large, en surface "goudron gravillon" et latte en bois (attention si le parcours n'a pas été vérifié après un fort vent ou des intempéries, il peut y avoir des débris de branches ou des amoncellements de gravillons à certains endroits sur le circuit).


Les secteurs de randonnées en Vaucluse

DENTELLES DE MONTMIRAIL LUBERON MONTS DE VAUCLUSE MONT VENTOUX VALLEE DU RHONE AUX FRONTIERES DU VAUCLUSE

Les départs de randonnées de Vaucluse

ANSOUIS APT AUREL AURIBEAU BEAUMES DE VENISE BEDOIN BLAUVAC BONNIEUX BRANTES BUISSON CABRIERES D'AVIGNON CAIRANNE CAROMB CHATEAUNEUF DE GADAGNE CHATEAUNEUF DU PAPE CRESTET CRILLON LE BRAVE ENTRECHAUX FAUCON FLASSAN (1) FLASSAN (2) FONTAINE DE VAUCLUSE (1) FONTAINE DE VAUCLUSE (2) GORDES GOULT / LUMIERES LAFARE LAGNES LE BARROUX LE BEAUCET LE THOR LIOUX L'ISLE SUR LA SORGUE LOURMARIN MALAUCENE MENERBES METHAMIS MONIEUX MORNAS OPPEDE LE VIEUX PERNES LES FONTAINES (1) PERNES LES FONTAINES (2) PERNES LES FONTAINES (3) PUGET SUR DURANCE PUYMERAS RASTEAU ROAIX RUSTREL SABLET SAINT DIDIER SAINT HIPPOLYTE LE GRAVEYRON SAINT LEGER DU VENTOUX SAINT PIERRE DE VASSOLS SAINT ROMAN DE MALEGARDE SAINT SATURNIN LES APT SAINT SATURNIN LES AVIGNON SAINT TRINIT SAULT SAUMANE DE VAUCLUSE (1) SAUMANE DE VAUCLUSE (2) SAVOILLANS SAVOILLANS (2) SEGURET SIVERGUES SUZETTE SUZETTE (2) UCHAUX VAISON LA ROMAINE (1) VAISON LA ROMAINE (2) VENASQUE VENASQUE (2) VILLARS VISAN

LA COMBE DE MALAVAL LA FORET DES CEDRES LE COL DE LA LIGNE LE COL DES ABEILLES LE PAS DE LA FRACHE MONT-SEREIN ABRI DU CONTRAT MONT-SEREIN GRAND VALLAT DU RIEU FROID REGAIN SAINTE-COLOMBE SAINT-HUBERT SOMMET MONT VENTOUX VERSANT NORD SOMMET MONT VENTOUX VERSANT SUD

Les week-ends randonnées du Vaucluse

AU PIED DU MONT VENTOUX AUTOUR DE FONTAINE DE VAUCLUSE AUTOUR DE VAISON LA ROMAINE ENTRE DENTELLES ET VENTOUX ENTRE MONTS DE VAUCLUSE ET COMTAT VENAISSIN LA VALLEE DU TOULOURENC

Les randonnées sur plusieurs jours en Vaucluse

SOMMET MONT VENTOUX VERSANT NORD 2 JOURS SOMMET MONT VENTOUX VERSANT SUD 2 JOURS

Les départs de randonnées aux frontières du Vaucluse

FERRASSIERES MOLLANS SUR OUVEZE ORGON ORSAN


suivez le GPS de la randonnée directement sur Google Maps

Village du Crestet

Les infos et les chroniques de Terra Rando